• Soutenance de thèse,

Pour un marché fonctionnel de l’assurance récolte : Une stratégie intégrée de gestion du risque systémique

Publié le 7 décembre 2015 Mis à jour le 24 décembre 2017

Mme COLLIN présente sa thèse en gestion directeur M. Folus Didier

Date(s)

du 24 janvier 2018 au 25 janvier 2018


à 10h30 le 24 janvier 2018
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Univeristé Paris Nanterre
Bâtiment B - Salle Paul RICOEUR (B016)
Mme Constance COLLIN, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du doctorat en Sciences Gestion


Section CNU: 06 Siences Gestion

Directeur de recherche : M Didier FOLUS, Professeur des Universités


Membres du jury :

M. Jean CORDIER, Professeur des Universités, Université Rennes 1,
M. Frédéric PLANCHET, Professeur des Universités, Université Lyon 1
M. MELLIOS Constantin, Professeur des Universités, Université Paris 1
Mme Yannick APPERT-RAULIN, Professionnel, Crédit Agricole Assurances,  Paris.
M Didier FOLUS, Professeur des Universités, Universités Université Paris Nanterre.

Résumé

Les pertes de rendement dues au climat sont positivement corrélées. Cela va à l’encontre des principes d’assurance et expose l’assureur à des risques financiers qu’il ne peut supporter seul. Les réassureurs eux-mêmes peuvent être dépassés par les sommes en jeu. Les marchés financiers en revanche possèdent la capacité financière requise et l’effet diversifiant des risques climatiques pourraient intéresser les investisseurs. Une stratégie de gestion du risque systémique consistant pour l’assureur à isoler la partie corrélée du risque rendement et à la transférer aux marchés financiers via des obligations catastrophe est analysée en trois points.
Tout d’abord, des modèles de tarification isolant la part systémique du risque sont présentés. Ensuite, la démonstration de la faible corrélation d’une obligation agricole est faite, ainsi que de ses rendements élevés, confirmant son potentiel pour les investisseurs. Enfin, l’évolution de la valeur de marché des compagnies émettrices d’obligations catastrophe est étudiée. Au global, aucun impact n’est détecté. En détail, des émissions répétées favorisent la hausse de la valeur de l’émetteur, et de grosses émissions en favorisent la baisse.
Les assurances indicielles sont utilisées comme support de l’étude. Basées sur des proxys de rendement plutôt que sur des rendements réels, elles donnent accès à des bases de données complètes et fiables. Ces travaux contribuent à la littérature restreinte concernant les risques agricoles et leur transfert vers les marchés financiers. Ils fournissent aux assureurs une stratégie alternative de transfert de risque et ouvrent la voie vers des outils innovants d’investissement.

Mots-Clés

assurance agricole, assurance indicielle, gestion du risque, obligations catastrophe, rendement, risque corrélé, risque systémique

Mis à jour le 24 décembre 2017