• Soutenance de thèse,

Le marché de capacité français: la place des énergies renouvelables en présence d'incertitude

Publié le 21 novembre 2013 Mis à jour le 10 juillet 2018

Mme Tiphanie FONTAINE, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du doctorat en Sciences Economiques Directrice de thèse Mme Etner Johanna

Date(s)

le 10 juillet 2018


à 14h00
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Mme Tiphanie FONTAINE, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du doctorat en Sciences Economiques

Section CNU : 05 - Sciences économiques

Directeur de recherche :

Mme Johanna Etner, Professeur des Universités

Membres du jury :

Mme Fodha MOUEZ, Professeur des Universités, Université Paris 1
Mme Natacha RAFFIN, Professeur des Universités, Université Rouen Haute
M. Christian DE PERTHUIS, Professeurs des Universités, Université de Paris 9
Mme Meglena JELEVA, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre
Mme Johanna ETNER, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé
La problématique de cette thèse porte sur les impacts du marché de capacité français sur le déploiement des énergies renouvelables en présence d'incertitude. Ce marché est mis en place en France dans le but de couvrir les fortes pointes de consommation électrique. Il demande aux fournisseurs d’assurer la consommation de leurs clients lors de ces pointes en achetant des garanties auprès des producteurs d’électricité. Ce mécanisme rémunère alors la capacité disponible durant les périodes de tension entre l'offre et la demande, et sa valorisation dépend de sa contribution à la sécurité d’approvisionnement. Or, du fait de leur nature intermittente, la rémunération des énergies renouvelables est plus incertaine que pour les autres moyens de production électrique. Cette thèse étudie l'adéquation entre un objectif de sécurité d'approvisionnement et un objectif de déploiement des énergies renouvelables, deux visées du gouvernement français. Ce document s'articule en quatre chapitres. Un premier chapitre dresse un état des lieux du secteur électrique français puis expose les différentes difficultés auxquelles il fait face ainsi que les solutions proposées et décrit le fonctionnement du marché de capacité, solution mise en place en France. Le deuxième chapitre répond à la question du choix d'investissement entre électricité renouvelable et non renouvelable d'un producteur unique supposé adversaire à l'ambiguïté lorsqu'il fait face à l'aléa météorologique et ce dans le cadre du marché de capacité. Un troisième chapitre étudie le cas d'un duopole de Cournot entre un producteur d'électricité renouvelable faisant face à un aléa météorologique et un producteur d'électricité d'origine nucléaire. En vue de favoriser le déploiement des installations produisant de l'électricité renouvelable, le marché de capacité valorise les capacités d'effacement au même titre que celles de production. Le dernier chapitre traître alors la question de la modification de la demande en électricité lorsque le consommateur souscrit à un contrat d'effacement. Il met en lumière des implications pour le déploiement des énergies renouvelables.


Mots Clés :

Électricité, marché de capacité, énergie renouvelable, nucléaire, effacement de consommation, ambiguïté



Mis à jour le 10 juillet 2018