• Soutenance de thèse,

La théorie des ressources et l'évaluation du système d'information : le cas des outils de surveillance des médias sociaux (Social Media Monitoring)

Publié le 25 novembre 2015 Mis à jour le 27 mars 2018

Thèse en Gestion M. Soleman Ramzi présent ses travaux, directrice de thèse Mme Marciniak laboratoire IDHES

Date(s)

le 12 avril 2018


à 14h00
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Salle - Paul RICOEUR (B016)




M Ramzi SOLEMAN, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du diplôme de doctorat de Sciences de Gestion.

CNU: 06 - Sciences de Gestion

Directeur de thèse:
Mme Rolande MARCINIAK, Professeur des Universités

Membres du jury:

M. François DE CORBIERE, Professeur des Universités, ITM Atlantique Bretagne Pays de Loire
M. Philippe EYNAUD, Professeur des Universités, Institut d'administration des entreprises
Mme Christine BALAGUE, Professeur des Université, Institut Mines Télécom
M. Philippe COHARD, Maître de Conférences -  Université De Montpellier
Mme Johanna HABIB, Professeur des Université, Institut d'administration des entreprises
Mme Rolande MARCINIAK, Professeur des Universiés, Universités Université Paris Nanterre

Résumé

Récemment les données issues de médias sociaux, dites les Big Social Data (BSD) retiennent de plus en plus l’attention des chercheurs et des professionnels, notamment après l’apparition des outils de surveillance des médias sociaux (Social Media Monitoring – SMM), permettant de traiter ces BSD. Les promesses associées au SMM concernent l’amélioration des processus de prise de décision, voire la transformation de processus métiers des entreprises. Malgré des investissements de plus en plus importants, l’usage efficace de ces outils dans les entreprises est très variable. Dans cette recherche, nous souhaiterions comprendre comment et pour quelles finalités le outils SMM sont utilisés ?. Pour l’évaluation de ces outils, nous nous appuyons sur la théorie des ressources. Afin de mettre œuvre de cette recherche, nous avons eu recours à une approche par méthodes mixtes. Cette approche consiste en étude qualitative qui a servi au développement et à l’enrichissement d’une seconde étude quantitative. Les résultats obtenus montrent que la combinaison de ressources SMM (qualité d’outil, ressources humaines…) et de ressources complémentaires permet de constituer des capacités SMM (mesure, interactive, utilisation processus) conduisant à la performance du SMM. Le soutien de l’organisation et, plus spécifiquement le rôle des managers, dans l’activation des ressources et des capacités SMM est conforme au récent approfondissement du management des ressources. En revanche, nous avons détecté que des ambiguïtés demeurent concernant le RBT. Pour cela, nous proposerons de lever ces ambigüités en ayant recours à la théorie étendue des ressources. Finalement, nous présentons les apports, les limites et les perspectives de notre recherche.

MOTS- CLES:

Social Media Monitoring, Big Data, Théorie étendue des ressources, Evaluation du SI

Mis à jour le 27 mars 2018