• Soutenance de thèse,

L’institutionnalisation des plateformes : les cas d’Airbnb et Uber à Paris

Publié le 14 juin 2016 Mis à jour le 21 juin 2019

Mme Sophie BALECH, présente ses travaux en gestion. Directeur de thèse M.Christophe BENAVENT,

Date(s)

le 9 juillet 2019


à 14h00
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Bâtiment B Pierre GRAPPIN - Rez de chaussé Salle René REMOND (B015)

Mme Sophie BALECH, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du Doctorat en sciences de Gestion.

CNU : 06- Sciences de gestion

Directeur de thèse :
M. Christophe BENAVENT, Professeur des Universités

Membres du Jury :

Mme Valentina CARBONE, Professeur des Universités, l'ESCP Europe
M. Jean-Fabrice LEBRAY, Professeur des Universités, Université de Lyon 3
Mme Pauline DE PECHPEYROU, Professeur des Universités, Université Paris 9
M. Jean-François LEMOINE, Professeur des Universités, Université Paris 1
Mme Paola TUBARO, Chargée de recherche au CNRS, I.N.R.I.A
M. Christophe BENAVENT, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé :

À partir d’une étude de cas construite autour de l’analyse des discours produits par les différents acteurs des champs institutionnels étudiés (le champ de l’hébergement touristique pour Airbnb, celui du transport public particulier de personnes pour Uber), nous cherchons à mettre en évidence les stratégies des plateformes pour se constituer une place dans l’espace social.
Nous mobilisons différentes grilles d’analyse pour comprendre les stratégies mises en œuvre par Airbnb et Uber : la dynamique des écosystèmes d’affaires des plateformes développée par la recherche en management stratégique, la grille de lecture du mégamarketing définie par Kotler en 1986, la théorie néo-institutionnelle et ses derniers développements concernant le travail institutionnel et la question de la légitimité développée en particulier par Suchman (1995).
Airbnb et Uber ont mobilisé chacune à leur manière les compétences de mégamarketing pour constituer leur écosystème d’affaires et leur système de légitimité, véritable support à leur conquête institutionnelle. Ces différentes expressions de leurs stratégies s’incarnent aussi dans le processus de travail institutionnel, tourné vers la négociation pour Airbnb et vers la défiance pour Uber. Les résultats du processus institutionnel ont des similarités entre les cas : constitution des systèmes de légitimité nécessaires à l’interprétation du rôle de ces deux plateformes, reconnaissance par la loi des activités permises par les plateformes et de leurs versants producteurs, ajustement des offres des professionnels établis.
Ce travail permet d’entrevoir un modèle de cycle de vie des plateformes, prenant en compte les dynamiques propres à ces formes organisationnelles ainsi que celles découlant du travail institutionnel et de leur quête de légitimité.

Mots clés :

plateforme ; institutionnalisation ; légitimité ; analyse quantitative des données textuelles ; Airbnb ; Uber
 

Mis à jour le 21 juin 2019