• Soutenance de thèse,

"The economics and regulation of natural gas pipeline networks: four essays on the impact of demand uncertainty". Economie et régulation du réseau de transport de gaz naturel: quatre essais sur les conséquences de l'incertitude de la demande.

Publié le 18 septembre 2015 Mis à jour le 24 novembre 2017

M. Florian Perrotton, présente ses travaux de recherche en sciences économique sous la direction de M. Alain Ayong-Le-Kama. Le 1 décembre à 15h00

Date(s)

le 1 décembre 2017


à 15h00
Lieu(x)
IFP Shool- TA 117- 232 Avenue Napoléon Bonaparte - 92852 Rueil Malmaison
M Florian PERROTTON, présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du diplôme de doctorat Sciences Economiques.

CNU: 05 - Sciences économiques

Directeur de thèse:

M. Alain AYONG-LE-KAMA, professeur des Universités

Membres du jury:

Mme Anna CRETI, Professeur des Universités, Université Paris Dauphine
M Christoph WEBER, Professeur d'enseignement supérieur, Universität Duisburg
M. Ruud EGGING, Professeur d'enseignement supérieur, Norwegian University of Science and Technology NTNU
Andreas EHRENMANN, Invité, ENGIE
M. Olivier MASSOL, Invité, IFP School
M. Lionel RAGOT, Professeur des Universités,  Université Paris Nanterre.
M. Sauleh SIDDIQUI, Professeur d'enseignement supérieur, Johns Hopkins University
M. Alain AYONG-LE-KAMA, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé :


Cette thèse vise à développer les opportunités et conséquences d’une demande incertaine pour le réseau de transport de gaz. Ce sujet est décliné en quatre contributions. Les deux premières adoptent une perspective de long terme : on cherche à évaluer l’efficacité de la réglementation du taux rendement lorsqu’il s’agit d’inciter à la réalisation de projets d’infrastructures gazières dans des pays en développement. Une première contribution analytique présente le développement d’une représentation simplifiée du réseau de transport de gaz, de forme Cobb-Douglas. Inspiré par les projets d’acheminement de gaz naturel au Mozambique, celle-ci est ensuite utilisée pour évaluer dans quelles conditions il est possible pour une autorité de régulation de choisir un taux de rendement régulé qui améliore l’efficacité du système dans le cas où la demande réelle serait plus importante que la demande anticipée par la firme régulée. A moyen terme ensuite, l’efficacité face à une demande de plus en plus variable de la structure tarifaire actuelle dite « entrée-sortie » pour l’accès au réseau européen est examinée. Après avoir démontré l’existence d’inefficacités dans un tel système, celles-ci sont évaluées numériquement. Enfin, la dernière contribution explore la possibilité d’offrir directement la flexibilité du réseau de transport de gaz à ses utilisateurs, dans le cadre d’enchères et du système de prix nodaux. Après avoir souligné la complexité d’un tel mécanisme, les limites à son efficacité sont présentées. A chaque fois, l’analyse repose sur la modélisation simultanée du réseau de transport de gaz (en régime statique ou transitoire) et des mécanismes économiques en jeu.

MOTS CLÉS :

Réseau de transport de gaz naturel ; Incertitude de la demande ; Régulation du taux de rendement ; Prix nodaux ; Système Entrée-Sortie ; Flux de gaz en régime transitoire.


Mis à jour le 24 novembre 2017