• Soutenance de thèse,

Conception de réseaux de distribution pour une personnalisation produit : Une contextualisation à l’échelle du continent Africain

Publié le 19 novembre 2010 Mis à jour le 14 décembre 2018

Mme Essaadi Imane présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention d'un doctorat en gestion le 21 décembre 2018 directrice de thèse M; Pierre FENIES

Date(s)

le 21 décembre 2018

 le vendredi 21 décembre à 14H00
Lieu(x)
Bâtiment B (Pierre Grappin)
Mme ESSADI Imane présente ses travaux de recherche en vue de l'obtention du Doctorat de Sciences de Gestion.

CNU : 06 - Sciences de Gestion.

Directrice de thèse : M. Pierre FENIES, Professeur des Universités

Membres du Jury :

M. Gilles PACHE, Professeur des Universités, IUT Aix en Provence
M. Yannick FREIN, Professeur des Universités, INP Grenoble
M. Nicolas CHEIMANOFF, Professeur des Universités, Université Mohammed VI Maroc
M. Alexandre DOLGUI, Professeur des Universités, IMT Atlantique Bretagne
M. Bruno DURAND, Professeur des Universités, Université Paris Nanterre
M. Nikolay TCHERNEV, Professeur des Universités, IAE, Clermont Ferrand
M. Frédéric FONTANE, Maitre de Conférence, Université Mohammed VI Maroc
M. Bernard GIRABOT, Professeur des Universités, ENIT Tarbes
M. Pierre FENIES Professeur des Universités, Université Paris Nanterre

Résumé
Face à la forte concurrence internationale, de nombreuses entreprises manufacturières orientent leurs investissements vers les marchés africains pour accroître leur part de marché et rester compétitives sur le marché mondial. Ces marchés sont effet en plein essor mais demandent des produits de grande diversité. En dépit de cette attractivité, les flux commerciaux en Afrique demeurent faibles en raison de la faible qualité des infrastructures et de l’absence d’écosystèmes logistiques régionaux connectant les pays africains de manière fiable et efficace.
C’est pourquoi cette thèse de doctorat s’intéresse à la modélisation et à la résolution du problème de conception de réseaux de distribution hybrides en Afrique, intégrant des plateformes de distribution et de personnalisation finale des produits. Ces réseaux incluent, en amont, des hubs régionaux servant de porte d’entrée vers les marchés d’une région continentale. Le report de la personnalisation finale en aval du réseau logistique permet de réduire les délais de livraison aux marchés et le coût de distribution tout en maintenant une économie d’échelle.
La méthodologie que nous proposons repose sur deux grands axes de recherche :
- Le premier axe vise à définir la localisation des hubs logistiques régionaux, sur la base d’une analyse multicritères floue, version améliorée de TOPSIS floue et d'AHP ;
- Le deuxième axe aborde conception de réseaux de distribution hybrides servant des marchés fortement diversifiés (exemple : marchés des engrais). Nous avons proposé deux nouveaux modèles d'optimisation multi-objectifs minimisant le coût total d’exploitation et d’investissement, maximisant la proximité des produits aux marchés et minimisant les dommages sur les produits finis durant leur distribution. Le premier modèle est déterministe tandis que le deuxième propose une conception flexible alignée sur la dynamique et l’incertitude de l’évolution des marchés africains.

Mots-clés
Conception de réseaux de distribution hybrides, report de la personnalisation finale, dynamique et incertitude des marchés africains, optimisation multi-objectifs, conception flexible


Mis à jour le 14 décembre 2018